L’usine qui a coupé les robinets et opère sans eau

Pourquoi gaspiller de l’eau ? C’est la question qui est posée à chacun d’entre nous à l’occasion de la Journée Mondiale de l’Eau. Nous passons trop peu de temps à réfléchir à la problématique des eaux usées. Pourtant, elle mérite toute notre attention. Réduire les eaux usées et les réutiliser à chaque fois que cela s’avère possible permet de préserver cette ressource naturelle vitale.

De nombreux conseils permettent de réduire les quantités d’eaux usées à la maison. Fermez le robinet pendant que vous vous brossez les dents. Placez une brique dans le réservoir d’eau des toilettes. Prenez une douche plus courte. Ces gestes contribuent certainement à la réduction des eaux usées, mais la Journée Mondiale de l’Eau permet de voir les choses en grand comme en petit.

Alors que dites-vous de cela : une usine au Mexique a décidé de prendre des mesures plus drastiques. Elle a complètement coupé les robinets et sa consommation d’eau est passée de 1,6 millions de litres par jour à zéro. Que pensez-vous d’une telle réponse à la question « Pourquoi gaspiller de l’eau ? »

Des bénéfices à foison

L’usine de produits laitiers Nestlé est devenue le premier site de production « zéro eau » de l’entreprise à travers le monde. Située dans l’État central de Jalisco, aux ressources hydriques sous pression, elle n’utilise plus désormais que de l’eau recyclée pour sa production de produits laitiers.

Autrement dit, au lieu de puiser l’eau du sol ou du réseau de distribution, l’usine obtient toute l’eau dont elle a besoin du lait qu'elle transforme.

L’usine part du lait frais de vache, contenant normalement 88 % d’eau environ, et le chauffe à basse pression pour récupérer une partie de sa teneur en eau.


La vapeur qui en résulte est ensuite condensée, traitée et utilisée pour nettoyer les évaporateurs mêmes.

Une fois les machines purgées, l’eau est une fois de plus collectée, purifiée et recyclée une seconde fois. Aucune eau extérieure n’est utilisée.

L’approvisionnement en eau a été mis à rude épreuve au Mexique en raison de la croissance démographique. Ainsi, préserver la nappe phréatique revêt une importance vitale pour le bien-être des populations locales.

« Au Mexique et dans le monde entier, l’eau est une ressource vitale et fragile, » souligne Paul Bulcke de Nestlé. « En raison de l’importance de l’eau dans la production de nourriture et de son rôle dans la préservation de la vie, Nestlé continuera à déployer des initiatives à travers le monde qui contribuent au maintien et à l’accès aux ressources naturelles».

Trois façons de préserver l’eau

La plus grande entreprise alimentaire au monde utilise une approche en 3 phases pour réduire l’eau dans ses usines.

Tout d’abord, les ingénieurs cherchent des moyens d’optimiser les processus de fabrication existants. Deuxièmement, ils recherchent des possibilités de réutiliser l’eau déjà utilisée. Troisièmement, ils fournissent de nouvelles façons d’extraire l’eau des matières premières et de la recycler.

L’usine de produits laitiers au Mexique est un excellent exemple de cette innovation de « troisième phase ».

L’approche à trois volets a été utilisée dans plus de 80 usines à travers le monde, permettant ainsi de réduire la consommation d’eau de 10 à 30 %.

L’usine mexicaine a été un tel succès que des travaux sont d’ores et déjà en cours pour transformer la laiterie Nestlé dans la ville californienne de Modesto en «zéro eau».

Une fois terminé en 2018, le projet de CHF 7 millions devrait permettre d’économiser près de 286 millions de litres par an.

Une ressource précieuse

L’organisation de recherche mondiale World Resources Institute aide Nestlé à économiser l’eau en veillant à ce que la gestion de l’eau soit bénéfique sur un plan écologique, social et économique.

L’innovation et la gestion prudente ont aidé Nestlé à réduire sa consommation d’eau d’un tiers au cours des 10 dernières années. Mais c’est une tâche sans fin. L’entreprise s’engage à rester à l’avant-garde des efforts visant à accroître l’efficacité et à réduire tous les types de déchets dans la mesure du possible.

 

Le sixième objectif de développement durable des Nations Unies consiste à réduire de moitié la proportion des eaux usées non traitées et à augmenter le recyclage de l’eau et sa réutilisation en toute sécurité. L’industrie joue un rôle essentiel dans la réalisation de cet objectif.

Des projets comme l’usine « zéro eau » montrent ce qui est possible et mettent en évidence la valeur de cette question qu’il convient toujours de se poser « Pourquoi gaspiller de l’eau ? »