1939-1947

1939-1947 : Sortir de la tempête

Le début de la Seconde Guerre mondiale en 1939 affecte virtuellement tous les marchés, mais Nestlé & Anglo-Swiss continue ses activités malgré ces circonstances difficiles en assurant l’approvisionnement des populations civiles et des forces armées. En 1947, le groupe ajoute les soupes et assaisonnements Maggi à son portefeuille de produits, et il prend la nouvelle appellation Nestlé Alimentana.

1939

 

Par crainte de voir les forces de l’Axe (Rome-Berlin-Tokyo) occuper la Suisse, Nestlé & Anglo-Swiss décide de délocaliser une partie de son management à Stamford, aux États-Unis, une ville qui devient la seconde maison-mère du groupe pendant la guerre. Les combats sur le sol européen font qu’il est impossible pour Nestlé d’exporter du lait à partir d’Europe. Le groupe fournit alors l’Afrique et l’Asie depuis les États-Unis et l’Australie, et élargit sa production à l’Amérique latine.

1942-1945

 

Dans un premier temps, la Seconde Guerre mondiale freine les ventes de Nescafé, mais celles-ci augmentent à mesure que les hostilités continuent : la marque devient en effet rapidement très populaire au sein des forces armées américaines. À la fin de la guerre, Nescafé est aussi ajouté dans des trousses de premiers soins distribuées au Japon et en Europe. La marque Nestea est lancée au début des années 40.

1947

 

Nestlé & Anglo-Swiss fusionne avec le groupe suisse Alimentana, producteur des soupes, bouillons et assaisonnements Maggi. Cette nouvelle association prend le nom de Nestlé Alimentana. L’histoire d’Alimentana remonte à 1884, année où Julius Maggi développe une soupe en poudre riche en protéines pour lutter contre la malnutrition.