1960-1980

1960-1980 : Des produits surgelés aux produits pharmaceutiques

Diverses acquisitions permettent à Nestlé de faire son entrée sur des marchés en pleine expansion, notamment le marché des produits surgelés. Cela permet aussi au groupe d’élargir ses traditionnels segments d’activités que sont le lait, le café et les produits en conserve. Dans les années 70, Nestlé se diversifie dans les produits pharmaceutiques et cosmétiques. Le groupe s’attire aussi les critiques de groupes d’activistes qui prétendent que le marketing fait autour de l’alimentation des nourrissons est immoral. Par la suite, Nestlé devient l’une des premières entreprises à appliquer pour toutes ses activités le code international de commercialisation des substituts du lait maternel de l’OMS.

1960

 

Le nombre croissant de ménages qui achètent un réfrigérateur fait grimper la demande en glaces. Nestlé achète le producteur allemand Jopa et l’usine française Heudebert-Gervais afin de mettre cette augmentation à profit. Le groupe fait ensuite (en 1962) l’acquisition de la marque suisse Frisco et rachète également l’entreprise britannique de produits en conserve Crosse & Blackwell.

1962

 

Nestlé acquiert la marque de produits surgelés Findus au producteur suédois Marabou afin d’assurer l’internationalisation de la marque. Findus est l’une des premières entreprises à avoir vendu des produits surgelés en Europe, à partir de 1945.

1968

Les produits laitiers réfrigérés connaissent un succès croissant et Nestlé rachète le producteur français de yaourt Chambourcy. Au début des années 70, ce même producteur lance la gamme de yaourts Sveltesse destinés aux consommateurs soucieux de leur santé et de leur ligne.

1969

Nestlé fait son entrée sur le marché des eaux minérales en rachetant partiellement la marque française Vittel.

1973

 

Pour renforcer son portefeuille de produits en conserve et surgelés sur les marchés anglo-saxons, Nestlé reprend les rênes du producteur américain de surgelés Stouffer Corporation avant d’également racheter l’entreprise de produits en conserve Libby, McNeill & Libby en 1976.

1974

Pour la première fois, Nestlé se diversifie en dehors des secteurs de l’alimentation et des boissons en devenant un partenaire minoritaire du groupe global de produits cosmétiques L’Oréal.

1977

Sous sa nouvelle appellation Nestlé S.A., le groupe continue sa stratégie de diversification via le rachat du producteur américain de produits pharmaceutiques et ophtalmologiques Alcon Laboratories. La baisse du taux d’allaitement pousse certains activistes à mettre en question les stratégies de marketing alimentaires de plusieurs entreprises, dont Nestlé. En 1977, un appel au boycott des produits Nestlé est lancé.