Insight : Améliorer la performance de nos produits tout au long de la chaîne de valeur.

To Press Releases listVevey - Suisse,mai 8, 2013

De Claus Conzelmann, Responsable de la division Safety, Health and Environmental Sustainability (Sécurité, Santé et Durabilité environnementale) chez Nestlé.Claus Conzelmann

La chaîne de production alimentaire utilise une grande proportion des ressources épuisables dans le monde, ce qui nous pousse, en notre qualité de plus grand groupe mondial de production d’aliments et de boissons, à reconnaître que notre statut comporte des responsabilités de même qu’il ouvre aussi des perspectives.

Chez Nestlé, notre but consiste à fabriquer des produits qui soient non seulement plus savoureux et plus sains encore mais également meilleurs pour l’environnement. Il s’agit d’un défi que nous appréhendons en examinant chaque étape de la production, depuis le champ jusqu’à l’assiette, et en épinglant des domaines susceptibles d’amélioration.

Nous avons déjà engrangé des avancées significatives, dans un premier temps, en ciblant essentiellement notre action sur nos propres activités. Depuis 2002, nous avons réduit de moitié notre consommation d’eau ainsi que nos émissions de gaz à effet de serre (GES) par tonne de produit.

 Si nous avons pu atteindre ces résultats, c’est parce que, au cours de ces dix dernières années, nous nous sommes fixés des objectifs tangibles d’amélioration continue pour lesquels nous pouvions être tenus responsables.

Nous nous sommes mis au pas de nouvelles technologies, comme par exemple l’utilisation du marc de café usagé en tant que source propre d’énergie renouvelable et un système de filtration sophistiqué permettant de recycler l’eau dans nos usines, plus particulièrement dans des régions où elle constitue une denrée rare.

Vers une énergie plus propre

Il est possible que les changements climatiques intensifient certains défis environnementaux tels que la disponibilité d’eau potable qui à son tour, affectera directement la disponibilité à long terme des matières premières à partir desquelles nous fabriquons nos produits.

Au Mexique, nous avons noué une convention avec une compagnie d’énergie éolienne grâce à laquellel’énergie éolienne fournit maintenant 85% de toute l’électricité consommée par nos usines dans le pays. Nos estimations démontrent que la réduction des émissions de gaz à effet de serre qui en découle correspond à 39.000 petites voitures que l’on retirerait des routes chaque année.

En France, nos usines de Challerange, Rosières et Herta St Pol possèdent toutes des boilers alimentés en bois qui utilisent des copeaux de bois issus de forêts certifiées. L’usine de Challerange répond à 96% de ses besoins en carburants grâce à son boiler, ce qui équivaut à une économie d’environ 8000 tonnes de CO2 par an.

Ensemble, les trois boilers vont réduire d’un quart les émissions annuelles de CO2 de Nestlé en France.

Une distribution plus intelligente

Chaque jour, nos usines et centres de distribution acheminent plus de 125 000 tonnes de produits Nestlé vers nos clients.

Nous nous sommes aperçus que planifier les itinéraires plus intelligemment et adopter des modes de transport différents peut exercer un impact positif marqué sur les émissions de gaz à effet de serre, sur le bruit et sur l’engorgement du réseau routier.

En Pologne, nous sommes parvenus à réduire de 20% nos émissions de GES l’an dernier en déplaçant un de nos centres de distribution. Ce déménagement a également réduit les coûts de distribution d’un quart et raccourci de 60 km chacun des trajets de livraison dans le pays.

En 2011, pour l’ensemble de l’Europe, nous avons atteint une réduction de plus de 5 000 tonnes d’émissions de CO2 en substituant les transports routiers longue distance soit par du transport ferroviaire ou par du cabotage.

Optimalisation du conditionnement

Usine Nestlé à York

Au Royaume-Uni, nous comptons réduire de moitié le nombre de camions utilisés pour la distribution de Nescafé grâce à l’introduction de recharges de café plus légères.

Les nouveaux emballages combinent de l’aluminium et un film plastique. Ils utilisent plus d’un tiers de matériaux d’emballage en moins qu’auparavant pour la même quantité de café.

Cela signifie que nous pouvons doubler le volume de paquets de café sur une palette, employer moins de camions et réduire de plus d’un tiers nos émissions de GES causées par la distribution du produit.

Ajoutons que ces nouveaux emballages nécessitent aussi moins d’eau et d’énergie pour leur fabrication par comparaison avec les précédentes recharges. Grâce à leur taille compacte, ces emballages sont plus faciles à empiler dans les rayons pour les détaillants et pour les acheteurs, ils sont plus aisés à transporter et à stocker chez eux.

Elimination des déchets

La réduction des déchets contribue à préserver les ressources naturelles. Depuis 2002, nous avons diminué de près de la moitié la quantité de déchets à jeter que nous produisons par tonne de produit dans nos usines. L’an dernier, 39 de nos usines ont atteint le niveau zéro de déchets à éliminer.

Les usines traitent des produits dérivés issus du processus de fabrication pour leur utilisation ultérieure en tant qu’alimentation pour animaux d’élevage, pour le compostage ou pour fabriquer du biogaz. Les métaux, matières plastiques, papiers, boîtes de conserve et cartons qui restent sont transformés par nos sous-traitants et deviennent des matières premières que l’on peut utiliser à d’autres fins.

Plus haut dans la chaîne de valeur, nous formons des agriculteurs pour qu’ils augmentent la qualité des récoltes et leur stockage afin de réduire les pertes alimentaires dans l’agriculture et après la récolte, et pour encourager des pratiques agricoles plus durables en général.

Aide aux consommateurs

Dans le même temps, nous aidons les consommateurs à améliorer leur propre impact environnemental grâce à une réduction de la quantité de nourriture qu’ils jettent en leur proposant divers choix de portions, un guide clair pour le choix de la portion nécessaire et des consignes compréhensibles pour la préparation.Usine Nestlé Challerange

Par exemple, saviez-vous que faire bouillir de l’eau pour se préparer une tasse de Nescafé est l’étape nécessitant le plus de ressources dans toute la chaîne de valeur ?

Bon nombre de gens ont tendance à faire bouillir plus d’eau que nécessaire. À l’échelle individuelle, ce point peut paraître négligeable, mais si les 5 500 personnes qui se préparent une tasse de Nescafé à chaque seconde faisaient bouillir la bonne quantité d’eau, cela économiserait plus d’énergie que celle utilisée par l’ensemble de nos 27 usines Nescafé.

Les analyses du cycle de vie des produits que nous avons effectuées prouvent que, grâce à l’efficience de nos machines à café industrielles de haute technologie, la production d’une tasse de Nescafé n’utilise que la moitié des ressources totales nécessaires à l’obtention d’une tasse de café filtre traditionnelle.

Nos engagements

Même si nous avons déjà fait beaucoup pour améliorer les prestations de nos produits d’un point de vue environnemental, il est toujours possible de faire plus.

Alors même que nous estimons que la responsabilité vis-à-vis de l’environnement incombe à tous les secteurs de la société au sens large, la politique de notre compagnie en matière de durabilité environnementale reflète notre détermination à jouer un rôle de premier plan dans notre sphère d’influence. Nous nourrissons l’ambition que nos produits ne soient pas seulement plus savoureux et plus sains mais qu’ils deviennent également meilleurs pour l’environnement tout au long de la chaîne de valeur.

Rendre nos produits plus durables d’un point de vue environnemental donne aux consommateurs une raison supplémentaire de leur donner la préférence. Et plus important encore, il s’agit de la bonne démarche à adopter.