Allégations en matière d'environnement : huile de palme

Nous nous procurons de l’huile de palme raffinée pour un certain nombre de nos aliments et boissons. À chaque fois que nous en utilisons comme ingrédient, nous respectons scrupuleusement les réglementations et les lois en matière de sécurité alimentaire et allons même au-delà. La qualité et la sécurité de nos produits sont des priorités non négociables.

Nous reconnaissons que les préoccupations existent auprès des consommateurs au sujet de l’utilisation d’huile de palme raffinée dans une perspective de sécurité alimentaire et de respect de l’environnement. Suite à l’intérêt exprimé par différentes autorités en matière de sécurité alimentaire, nous sommes passés à l’action avec nos fournisseurs d’huiles végétales et de matières grasses pour réduire significativement les niveaux d’esters de MCPD trouvés dans l’huile de palme raffinée et d’autres huiles végétales raffinées utilisées dans nos produits. Nous continuons à soutenir nos fournisseurs d’huiles végétales et de matières grasses dans leurs efforts visant à assurer que les niveaux en soient les moins élevés possibles.

En même temps, nous avons mis en place un programme complet visant à améliorer la durabilité de notre chaîne d’approvisionnement en huile de palme. Plus de 90 % de notre approvisionnement en huile de palme est traçable jusqu’au moulin qui l’a transformée, et nous investissons dans des programmes de développement rural pour aider les petits exploitants à améliorer leurs performances et leurs moyens de subsistance.

Jusque 2013, nous achetions des certificats GreenPalm pour une partie importante de notre approvisionnement en huile de palme. Toutefois, comme les certificats n’étaient pas directement reliés à la chaîne d’approvisionnement de Nestlé, on ne savait pas exactement ce qui se passait au niveau des activités de nos fournisseurs. Au lieu d’affirmer que notre approvisionnement était 100 % durable sur la base de la certification, nous avons continué à améliorer la traçabilité et à investir dans des activités de remédiation avec nos fournisseurs, supprimant l’achat de certificats GreenPalm là où ils n’amélioraient pas les pratiques. Ce travail continue.

En outre, nous pilotons actuellement une nouvelle technologie combinant l’imagerie satellite et radar pour contrôler là où la déforestation pourrait survenir dans des pays à haut risque. Ces données seront utilisées pour revoir et potentiellement mettre un terme aux relations avec les fournisseurs engagés dans de telles pratiques.

Aujourd’hui, près de 46 % de notre huile de palme sont traçables jusqu’à la plantation d’où elle provient, et plus de 90 % sont traçables jusqu’au moulin qui l’a transformée.

Nous caressons l’ambition de porter la proportion d’huile de palme produite de manière responsable à 70 % pour la fin 2017.

En outre, nous opérons conformément aux législations et réglementations en matière de sécurité alimentaire et allons bien souvent au-delà, partout où nous sommes présents. Cela sera toujours le cas, quelles que soient les actions revendiquées et les produits délivrés par les autres entreprises actives dans le secteur des aliments et des boissons. Nous utilisons de l’huile de palme avec les plus bas niveaux de MCPD actuellement réalisables. Nous poursuivons notre engagement visant à nous approvisionner en huile de palme de façon durable et rendons compte régulièrement de nos progrès en la matière.

Un certain nombre d’entreprises ont lancé des produits exempts d’huile de palme dans différentes catégories d’aliments et de boissons sous la pression des consommateurs. Envisagez-vous de leur emboîter le pas ?

L’huile de palme raffinée et ses fractions sont utilisées comme ingrédients dans bon nombre d’aliments et de boissons, en conformité avec toutes les exigences pertinentes en matière de sécurité alimentaire. En même temps, nous répondrons, là où c’est faisable, aux exigences sociétales au niveau des choix au sein de notre gamme de produits, et lancer des recettes exemptes d’huile de palme.