Nestlé et les critiques concernant l’eau en bouteille

Nestlé dispose d’usines d’embouteillage partout dans le monde. La gestion durable de l’eau dans ces installations est notre priorité. Nous comprenons et partageons les inquiétudes du public sur l’accès à l’eau, en particulier en périodes de sécheresse ou dans les zones où l’eau se fait rare. C’est pour cette raison que, partout où nous embouteillons de l’eau, nous menons des études des ressources hydriques et surveillons continuellement nos prélèvements d’eau pour nous assurer de l’absence d’effets négatifs sur les bassins versants locaux et les aquifères.

Nous nous engageons entièrement dans une gestion efficace de l’eau. Nous nous engageons également à accompagner le développement social et économique des communautés où nous vivons et travaillons. Nous nous impliquons aux côtés des communautés pour trouver des solutions aux problèmes locaux et pour répondre à leurs attentes tout en développant des initiatives économiques, sociales et environnementales conjointes. Nous nous assurons en particulier que nos activités respectent le droit humain à l’eau et à l’assainissement. Dans certains pays, nous fournissons gratuitement un accès à l’eau potable aux communautés vivant à proximité de nos sites.

Nous respectons et sommes en faveur de règlements équilibrées sur le prélèvement d’eau. Cela comprend l’établissement de règles équitables sur les quantités que tous les usagers de l’eau devraient payer pour assurer, sur le long terme, la gestion durable des bassins versants.

Nos activités visent à répondre à la demande croissante des consommateurs qui veulent pouvoir choisir l’eau en bouteille pour s’hydrater sainement chaque jour. L’eau en bouteille n’entre pas en concurrence avec l’eau du robinet comme source majeure d’eau de boisson. Toutefois, en cas de catastrophe naturelle ou d’indisponibilité de l’eau de source et des systèmes de distribution, elle peut jouer un rôle important. Sa performance environnementale est également plus solide que celle d’autres types de boissons conditionnées.

Nous continuerons à fournir, de façon responsable, de l’eau en bouteille aux travers de produits conditionnés dans un emballage recyclable ainsi qu’en ayant recours à une eau obtenue de façon durable.

Combien paye Nestlé pour pouvoir prélever de l’eau ?

Est-ce suffisant ? Nous nous conformons toujours aux règlements sur la tarification de l’eau lesquels varient d'un pays à l’autre. Nous sommes en faveur de règles équitables sur les montants que devraient payer les usagers de l’eau pour assurer, sur le long terme, la gestion durable des bassins versants.

Pourquoi Nestlé continue-t-elle ses embouteillages d’eau en Californie, état frappé par la sécheresse, alors qu’elle doit faire face à beaucoup d'opposition sur ce point ?

Même si récemment, les précipitations ont augmenté dans toute la Californie, l’utilisation responsable et durable de l’eau doit rester, sur le long terme, une priorité pour tous les usagers de l’eau y compris pour notre entreprise. Nos activités ne font appel qu'à une toute petite proportion de l’eau qui est utilisée chaque année en Californie; nous prenons donc des mesures pour nous assurer que nos activités restent aussi efficaces que possible. Nous poursuivons nos engagements auprès des communautés et des autorités locales et restons ouverts au dialogue sur la façon de préserver les ressources en eau pour tous les usagers.

Nestlé a t'elle induit le public en erreur concernant ses projets visant à augmenter ses captages d’eau dans le Michigan, aux États-Unis ?

Pas du tout. Nestlé s’est engagée à agir en toute transparence au sujet de nos activités dans le Michigan en établissant notamment un dialogue permanent avec de multiples parties prenantes sur notre demande d’autorisation. Avant de soumettre notre demande à l'État du Michigan en juillet 2016, nous avions entamé des discussions avec les parties prenantes locales afin que les quantités autorisées soient augmentées. Depuis lors, nous n’avons cessé de réaliser des présentations et d’avoir des entretiens directs. En janvier et février 2017, nous avons pris l'initiative d'inviter le public à trois journées portes ouvertes. Lors de ces évènements, des employés de Ice Mountain, ainsi que des experts environnementaux locaux qui travaillent dans le Michigan depuis des années, étaient présents pour discuter des sujets de préoccupation et répondre aux questions concernant notre demande d’autorisation.

Qu’est ce qui prouve que l’eau en bouteille présente la meilleure performance environnementale de toutes les boissons conditionnées ?

L’eau en bouteille réalise une meilleure performance environnementale grâce à deux facteurs. Premièrement, Nestlé Waters n’utilise que 2,5 litres d’eau pour produire un litre de produit. Ce n’est rien si l’on compare aux 300 litres d’eau nécessaires à la production d'un litre de bière. Deuxièmement, l’empreinte carbone de l’eau en bouteille correspond à la moitié de celle des boissons gazeuses et est trois fois inférieure à celle de la bière et du jus. Dans les deux cas, les différences proviennent des matières premières utilisées.

Que fait Nestlé pour améliorer ses performance environnementale ?

Nous prenons un certain nombre de mesures pour améliorer notre performance. Dans nos activités propres, nous appliquons le principe « conçu pour être recyclé » lorsque nous élaborons un nouvel emballage. Nous effectuons systématiquement des analyses de cycle de vie pour identifier la façon dont nous pouvons améliorer la performance environnementale de nos produits. Par exemple, au cours des cinq dernières années, nous avons réduit de 10% le poids des emballages de nos eaux en bouteille.

De plus, Danone et Nestlé Waters ont uni leurs forces pour créer Origin Materials, une startup située à Sacramento en Californie visant à développer et à lancer à l’échelle commerciale une bouteille en plastique PET issu de matériaux biosourcés. Avoir recours à des sources de biomasse telles que le carton usagé et la sciure de bois constitue une innovation majeure et l’Alliance souhaite la rendre accessible à l’ensemble du secteur agro-alimentaire. En 2016, Nestlé Waters a réalisé des investissements dans des fabriques innovantes dont notre site à Buxton (Royaume-Uni) où 100% de l’énergie utilisée est issue de ressources renouvelables, notre première installation agricole de biogaz à Henniez (Suisse), des économies d’énergie de première qualité pour Nestlé Vera sur notre site de Castrocielo (Italie), la pose de panneaux solaires (Port Qasim, Pakistan), des stations d’épuration modernes (Nigéria) ainsi que via des technologies de traitement innovantes chez Nestlé Pure Life (Thaïlande). Nous travaillons avec d’autres pour répondre aux défis environnementaux de notre industrie.

Les activités d’embouteillage d’eau de Nestlé épuisent-elles les ressources en eau ?

Non. Nous nous engageons à nous assurer que nos activités n’épuisent pas les ressources en eau partout où nous opérons et nous travaillons sur la façon d’améliorer la disponibilité de l’eau pour les communautés locales à travers le monde.

Nestlé soutient-elle le droit humain à l’eau ?

Oui, l’accès à l’eau est un droit humain fondamental. Tout le monde a le droit de disposer d’assez d’eau potable pour ses besoins d’hydratation et d’hygiène de base. Nous avons intégré explicitement la reconnaissance et le respect du droit humain à l’eau dans nos Directives pour le respect du droit humain à l’eau et à l’assainissement

Est-ce que Nestlé offre l’accès à de l’eau potable ?

Oui. Tous les locaux Nestlé offrent aux employés l’accès à de l’eau saine et à l’assainissement, ce que nous offrons également, dans certains cas, aux communautés situées à proximité de nos sites. Nous fournissons aussi de l’eau en bouteille lors d’opérations de secours après une catastrophe naturelle, quand l’approvisionnement public en eau est temporairement indisponible.

Que faites-vous pour répondre aux préoccupations des communautés locales au sujet de vos activités ?

En 2013, Nestlé Waters a lancé le Community Relations Programme (CRP). Son but est de s’engager auprès des communautés pour répondre à leurs préoccupations et à leurs attentes et de développer des initiatives économiques, sociales et environnementales partagées. En 2016, le programme existait sur 80 de nos sites.

Pourquoi l’eau en bouteille coûte-t-elle plus cher que l’eau du robinet ?

L’eau en bouteille est différente de l’eau du robinet. La première est une boisson conditionnée tandis que la deuxième est un service public. Le prix de l’eau en bouteille est plus proche de celui d’autres boissons conditionnées car elle occasionne les mêmes dépenses: licences et permis, matières premières, analyses et contrôles, emballage, disposition d’un procédé efficace d’embouteillage et tous les frais logistiques.

Pourquoi Nestlé est-elle opposée aux interdictions et aux taxes sur l’eau en bouteille ?

Nous pensons que les consommateurs devraient continuer à pouvoir choisir parmi une variété de boissons conditionnées, dont les eaux en bouteille, qui permettent de s’hydrater de façon pratique et saine. Nous ne voyons pas pourquoi l’eau en bouteille devrait être montrée du doigt et pénalisée alors que, en comparaison avec d’autres produits de sa catégorie, elle offre l’une des meilleures performances environnementales et qu’elle représente un choix d’hydratation sans calorie pour le consommateur.