La politique de Nestlé sur le marketing responsable pour les enfants

Nestlé est consciente de l’importance d'une communication responsable envers les consommateurs et considère les enfants comme un public à part. Nous nous sommes engagés à améliorer la nutrition au niveau global et souhaitons que les enfants aient un départ sain dans la vie.

Dans notre Politique de communication en matière de marketing envers les enfants, nous avons tout particulièrement veillé à ce que notre communication marketing protège les enfants, fasse la promotion d’un mode de vie sain et soutienne les parents et les soignants dans leurs rôles.

Notre politique interdit le marketing envers les enfants de moins de six ans. Elle n’autorise la communication marketing d’aliments et de boissons aux jeunes de six à douze ans que s'ils répondent à des critères nutritionnels spécifiques. Ceux-ci sont basés sur les critères nutritionnels de l’EU Pledge et du Belgian Pledge une initiative de l’ensemble de l’industrie dans laquelle les signataires s’engagent à changer leurs méthodes publicitaires visant les moins de 12 ans. De plus, nous ne faisons pas de communication marketing visant les enfants de moins de 12 ans pour nos biscuits, nos confiseries sucrées ou chocolatées et nos boissons à base d’eau avec sucres ajoutés et les glaces.

Notre politique actuelle s’applique à tous les canaux de communication payants ou non dont la télévision, la radio, la presse, le cinéma, le média numérique, internet, le mobile, les jeux, le marketing de relations clients, le marketing viral, les applis, les e-mails ou SMS, les sites de Nestlé, les activités promotionnelles en lien avec des films, les promotions, les cadeaux, les concours, les parrainages, les évènements, les échantillonnages de produits, les écoles et les lieux destinés aux enfants. Notre politique s’étend également au point de vente et à l’utilisation de personnages sous licence sur les emballages, aux cadeaux et aux recommandations publicitaires faites par une personnalité connue des enfants. Notre politique couvrira donc tous les moyens de communication.

Nous pensons que l’amélioration de la nutrition des enfants repose sur un effort collectif, c’est pourquoi nous nous impliquons activement, entretenons un dialogue permanent et nous associons avec d’autres afin de renforcer les engagements mondiaux et locaux sur la communication marketing visant les enfants. Nous travaillons également avec nos partenaires de l’industrie sur la prise d’engagements au sujet du marketing visant les enfants, en particulier dans les pays où il n’existe pas d’autorégulation ou de régulation sur les pratiques publicitaires.

Pour que nos efforts soient rapportés de façon transparente, nous avons accepté volontairement d’auditer nos pratiques en respect de la politique mondiale de l’IFBA (International Food and Beverage Alliance) sur la communication marketing s’adressant aux enfants, et d’en rendre compte annuellement . Nous faisons également régulièrement état de nos progrès dans notre rapport Nestlé et la société.

Comment Nestlé s’assure-t-elle de la conformité avec la politique sur la communication en matière de marketing envers les enfants ?

Chez Nestlé, nous surveillons la conformité de notre politique de marketing responsable pour l’ensemble de nos marques, de nos activités et de nos marchés. De plus, nous avons établi des directives internes de mise en oeuvre et des audits annuels pour nous assurer que nos distributeurs appliquent la politique.

Nestlé, de même que d’autres entreprises agro-alimentaires, applique volontairement les normes de marketing établies par l’International Food and Beverage Alliance (IFBA). Par le biais de ce groupe, un tiers (Accenture) réalise un audit annuel de nos activités dans plusieurs pays. Les conclusions de l’audit sont publiées dans notre rapport annuel Nestlé et la société.

Pourquoi Nestlé défini-t-elle les enfants comme étant les jeunes de moins de 12 ans ?

Les scientifiques ont diverses opinions sur l’âge auquel les enfants peuvent comprendre le but du marketing. Chez Nestlé, nous nous basons sur des études et des directives gouvernementales ainsi que sur des recherches universitaires, qui fixent à 12 ans l’âge limite.

Comment définit'elle ce qui constitue la communication marketing envers les enfants ?

Nous utilisons des critères qualitatifs et quantitatifs pour nous aider à définir si oui ou non la communication marketing touche les enfants. Par exemple, nous n’utilisons pas de canaux médiatiques dont le public est composé d’enfants à plus de 25%. Concernant les jeunes de moins de 12 ans, nous n’aurons pas non plus recours à des personnages sous licence ou à des recommandations publicitaires faites par une personnalité pour des biscuits, des confiseries sucrées ou chocolatées, des boissons à base d’eau avec sucres ajoutés, des glaces ou d’autres produits qui ne seraient pas conformes avec les critères nutritionnels de notre politique.

Les restrictions s’appliquent-elles aux supports publicitaires extérieurs/lieux destinés aux enfants ?

Depuis décembre 2015, notre politique et nos directives d’application imposent des restrictions sur la publicité extérieure ciblant les enfants placée à 50 mètres d’une école maternelle ou primaire ou d’une aire de jeux.

Qu’en est-il des personnages comme le Lapin Nesquik ?

Les personnages Nestlé sont une part essentielle de l’identité de nos marques. Historiquement, ils ont été introduits afin de distinguer nos produits de ceux de nos concurrents. Les personnages Nestlé, notamment le lapin Nesquik, qui attirent les moins de 12 ans serviront uniquement à promouvoir un mode de vie sain et actif. Celui-ci passe par une alimentation saine, des jeux actifs, une activité physique ou le soutien du développement éducatif.

Le partenariat de Nestlé avec le FC Barcelone inclut Milo et Nesquik. Ne s’agit-il pas de marketing à l’attention des enfants ?

Chez Nestlé, nous nous engageons en faveur de la promotion d'un mode de vie plus sain et de l’activité physique chez les enfants. Cela implique un marketing responsable vis-à-vis des enfants. Nestlé a mis en place un partenariat avec le FC Barcelone pour promouvoir ces valeurs et contribuer à l'épanouissement de la jeunesse à travers le sport, conviction qui nous est commune. Milo, qui promeut des programmes de sports populaires pour les enfants à travers le monde et dans lesquels 22 millions d’entre eux sont déjà impliqués, deviendra la boisson énergisante officielle du FC Barcelone. De plus, dans certains pays d’Europe, au Moyen-Orient et en Afrique du Nord, cet accord comprendra également Nesquik. Milo et Nesquik sont des marques destinées aux enfants qui prônent une alimentation saine, des jeux actifs et l’activité physique. Ce partenariat est conforme à notre politique car le profil nutritionnel de Nesquik et de Milo s’accorde avec des critères nutritionnels reconnus. Enfin, nous voulons utiliser notre marketing de façon responsable en continuant à promouvoir l’adoption d’un mode de vie plus sain et en impliquant davantage les enfants et les familles dans le sport et le jeu actif.

Le Bureau européen des unions de consommateurs, le BEUC, a lancé une campagne accusant l’EU Pledge et l’autorégulation de l’industrie de ne pas être suffisamment stricts. La campagne mentionnait également quelques produits Nesquik. Cela veut-il dire que la commercialisation de Nesquik n’est pas conforme ?

Nous avons pris note de la campagne du BEUC (Marketing alimentaire visant les enfants : fin de partie) ainsi que des références qui ont été faites à certains de nos produits dont la poudre Nesquik, les céréales pour petit-déjeuner Nesquik et la crème Nesquik nommément citées. Ces produits, tout comme les autres produits Nestlé commercialisés pour les enfants, sont conformes aux critères EU Pledge et ne violent pas les engagements pris par Nestlé avec l’EU Pledge. En tant que membre fondateur de l’EU Pledge, Nestlé continuera à soutenir cette initiative dans ses objectifs et principes, en collaborant étroitement avec toutes les parties prenantes concernées.

 

Dec18