Sorry, you need to enable JavaScript to visit this website.
Votre message est envoyé.
Nous vous répondrons dans les meilleurs délais. Veuillez noter que les week-ends et les jours fériés peuvent influer sur notre temps de réponse.

En attendant, nous espérons que vous apprécierez votre visite sur ce site.
Image Change
Des centaines d’emplois. Trouvez celui qui vous convient.

Grossesse: de bons choix alimentaires pour vous et votre bébé

Avant même d’avoir rencontré votre enfant, vous pouvez déjà le protéger ! En effet, tout au long de votre grossesse, une alimentation appropriée vous permet non seulement de couvrir vos besoins nutritionnels, mais aussi ceux de votre bébé, et favorise sa croissance harmonieuse. Le grand amour entre lui et vous commence donc déjà dans votre assiette !

Une grossesse, c’est de nombreuses questions, surtout pour un premier enfant. Le manque de repères à table est une des premières interrogations évidentes. Faut-il manger pour deux? Quelle est la prise de poids idéal? Peut-on faire du sport? Faut-il privilégier certains aliments? Autant de questions parmi tant d’autres auxquelles une future maman, Julie Van Tongerloo (Nutrition, Health & Wellness Manager Belgilux Nestlé) a souhaité apporter des réponses concrètes en organisant un séminaire à l’initiative de Nutrition Square by Nestlé et réunissant des acteurs-clés de la santé.

L’incroyable pouvoir du microbiote intestinal

Protéger bébé commence bien avant la naissance! Tout commence avec vous, dans votre ventre, puisque votre microbiote intestinal est en partie transféré à celui de bébé via le placenta et le liquide amniotique. Ce nom ne vous dit rien? Il constitue en quelque sorte le patrimoine de bactéries qui compose le système digestif d’un individu et intervient dans de nombreux mécanismes de défense pour préserver la santé. Le microbiote de bébé va donc mimer le vôtre au cours de la grossesse. A la naissance, il s’enrichit des bactéries de votre vagin et via le lait maternel ou le lait infantile, avant de se développer tout au long de la vie.

L’avis des mamans de Nestlé

Il existe une différence de microbiote entre les bébés nés par césarienne ou par voie basse. Une alimentation adaptée permet d'agir sur le microbiote et de favoriser son bon développement Géraldine
Si vous ne souhaitez pas allaiter, il existe des solutions de prévention de l'obésité. Il s'agit par exemple de recourir à du lait infantile qui mime les bienfaits du lait maternel, en apportant à bébé de bonnes bactéries, une quantité modérée de protéines et de précieux nutriments;Cathérine

Diabète de grossesse: une meilleure condition physique réduit le risque

Aider votre enfant à bien grandir, c’est aussi prévenir certaines maladies de la grossesse, comme le diabète de grossesse. Cette forme de diabète peut compliquer l’accouchement et augmente aussi le risque de surpoids chez votre enfant plus tard dans la vie. Du fait de la fatigue ou d’un certain inconfort, beaucoup de femmes enceintes tirent un trait sur l’activité physique, alors que bouger est une solution de prévention efficace! C’est le conseil du Dr Charlotte De Gélas, gynécologue-obstétricienne au CHU Saint-Pierre. Sa recette pour éviter le risque de diabète de grossesse tient en 4 bons gestes:

  • Contrôler le poids avant et limiter la prise de poids pendant la grossesse
  • Pratiquer de l’exercice physique régulièrement
  • Avoir une alimentation saine
  • Supprimer le tabac avant la grossesse

Les 1.000 premiers jours de la vie comptent pour une bonne santé future!

En l’espace de 1.000 jours (270 jours de grossesse + 365 jours pour la première année de l’enfant + 365 jours pour sa deuxième année), votre bébé va connaître un développement incroyable! Selon, le Dr Joseph Vinckx, pédiatre à l’UZ Leuven, pendant cette période de développement intense, les études ont montré que l’enfant est particulièrement sensible aux stimuli de l’environnement. Et cela démarre déjà avec l’alimentation de sa maman, dont la qualité peut influencer le risque d’obésité, de diabète ou encore de maladies cardio-vasculaires chez son futur enfant. Plus tard, jusque 2 ans au moins, les goûts proposés, la variété et la qualité des repas construisent ses bonnes habitudes futures et son capital santé. Bref, beaucoup de choses se décident pendant ces 1.000 premiers jours. D’où l’importance de chouchouter nos petits bambins durant cette période pour leur offrir une vie future meilleure!

 

Faire le tri parmi les idées reçues

Abandonner le sport n’est pas la seule idée reçue à propos de la grossesse. La diététicienne nutritionniste Geneviève Vanbellinghen et la sage femme Bénédicte de Thysebaert rappellent par exemple qu’il n’est pas nécessaire de manger deux fois plus, mais plutôt deux fois mieux en privilégiant une alimentation saine. Elle déconseille également le régime végétalien et le régime vegan, qui ne conviennent pas à la maman et, encore moins, à la croissance de bébé! Demandez conseil à votre médecin ou votre diététicien(ne) !

 

Le sens de l'innovation scientifique d'Henri Nestlé, combiné à son instinct marketing et à une ambition mondiale, continue de façonner l'entreprise aujourd'hui.

Henri Nestlé a débuté comme assistant en pharmacie, mais lorsqu'à 60 ans, il a vendu la société qui portait son nom, ce fut un succès international et sa célèbre préparation pour nourrissons - Farine lactée - fut distribuée sur 5 continents. 

En savoir davantage sur la biographie d'Henri Nestlé.

 

Le sens de l'innovation scientifique d'Henri Nestlé, combiné à un instinct de marketing et à une ambition mondiale, continue de façonner et l'entreprise aujourd'hui.

Henri Nestlé a débuté comme assistant en pharmacie, mais lorsqu'à 60 ans, il a vendu la société qui portait son nom, ce fut un succès international et il a distribué sa célèbre préparation pour nourrissons - la Farine Lactée - au travers des 5 continents. 

En savoir davantage sur la biographie d'Henri Nestlé.

Vous trouverez sur cette page les rapports, brochures et autres publications corporate émises par Nestlé.

Boiler plate : à propos de Nestlé en Belgique

Brochure Nestlé et la société en Belgique : version digitale / Version imprimable

Rapport annuel du groupe Nestlé 2018

Rapport financier du groupe Nestlé 2018

Rapport de gouvernance du groupe Nestlé (seulement disponible en anglais)

Autres publications du groupe Nestlé

 

Vous êtes journaliste et vous cherchez de l'information sur le groupe Nestlé ou sur Nestlé en Belgique et au Luxembourg ?

Contact presse :

Florence Maniquet

Tel : + 32 2 529 52 52

[email protected]

Voici la position de Nestlé en la matière.

Eau en bouteille et eau du robinet sont complémentaires.

Chez Nestlé, nous ne pensons pas que l’eau en bouteille devrait rivaliser avec l’eau du robinet comme principale source d’eau potable des consommateurs. L’eau, en bouteille ou du robinet, devrait être présentée comme le premier choix d’hydratation quotidienne puisqu’elle est exempte de toute calorie. Nous estimons que l’eau en bouteille et l’eau du robinet sont complémentaires: grâce à elles, le consommateur peut mener une vie plus saine et nous conseillons aux consommateurs de boire de l’eau, en bouteille ou du robinet, selon la situation et l’occasion.

Choix, goûts et préférence des consommateurs.

Les consommateurs peuvent choisir l’eau en bouteille qu’ils veulent boire. Chaque marque d’eau en bouteille se différencie par ses caractéristiques intrinsèques, le consommateur peut ainsi choisir parmi plusieurs provenances, procédés, compositions en sels minéraux, goûts et, dans certain cas, vertus pour la santé.

Eau en bouteille: pratique et bonne pour la santé.

L’eau en bouteille est idéale pour boire de l’eau potable de qualité n’importe où et à tout moment de la journée. Elle offre une option saine pour s’hydrater et remplacer les boissons sucrées.

Il est recommandé de boire 1,5l d’eau par jour. Or, en Belgique seulement 27 % des Belges (3-64 ans) boivent suffisamment d’eau ou de boissons non sucrées (sodas light, cafe ou the). Plus de 90 % des enfants et adolescents (6-17 ans) ne respectent pas les recommandations minimales relative à la consommation d’eau.

Qualité des eaux minérales naturelles, de source et de l’eau du robinet.

On retrouve différents types d’eaux en Belgique. Ni l’eau minérale naturelle ni l’eau de source ne peuvent recevoir de traitements chimiques ou antimicrobiens.

L'eau minérale naturelle: d’origine souterraine, protégée de toute pollution humaine et embouteillée sur son site d’émergence, l’eau minérale naturelle est microbiologiquement saine et se caractérise avant tout par sa pureté originelle et sa composition unique en sels minéraux, stable dans le temps. Provenant d’une seule et unique source, elle est de fait la seule à pouvoir bénéficier des propriétés favorables reconnues par l’Académie de Médecine. Elle dispose aussi d’un goût unique, en fonction de son origine.

Ex. Valvert dont la source est située en Belgique à Etalle

L’eau de source est d’origine souterraine, à l’état naturel et embouteillée à la source. A la différence de l’eau minérale naturelle, une eau de source n’est pas tenue à une stabilité de sa composition, son origine pouvant provenir de plusieurs sources embouteillées sous une même marque. Elle dispose aussi d’un goût unique, en fonction de son/ses origines.

Ex. Nestlé Pure Life (Source des Acacias, Etalle en Belgique)

L’eau du robinet, avant d’arriver chez le consommateur, doit quant à elle subir certains traitements pour être rendue potable. En Belgique, les paramètres de contrôle pour l’eau de source et l’eau du robinet sont les mêmes, leur fréquence de contrôle étant également identique.

Enfin, en tant qu’aliment conditionné, l'eau en bouteille doit se conformer à des réglementations spécifiques, en plus des lois sur le conditionnement, la sécurité et l’hygiène alimentaires. Nestlé Waters garantit en permanence la qualité constante et le bon goût de ses eaux en bouteille, grâce à un contrôle des paramètres de qualité depuis la source jusqu’aux consommateurs.

Environnement - Plastique

Notre vision? Faire en sorte qu’aucun de nos emballages, y compris les plastiques, ne se retrouve dans les décharges ou sous forme de déchets. En 2018, nous nous sommes publiquement engagés à rendre 100% de nos emballages recyclables ou réutilisables à l’horizon 2025. En janvier 2019, nous avons présenté une vision plus ambitieuse pour un avenir dépourvu de tout déchet, mais nous avons également annoncé une série d’actions précises pour remplir nos engagements. Bien qu'engagés à suivre les options de recyclage quand c'est possible, nous sommes conscients que le 100 % recyclable n'est pas suffisant pour répondre de manière satisfaisante à la problématique des déchets plastiques. Nous devons repousser les limites et faire encore plus. Nous nous engageons à examiner toutes les options pour résoudre ce défi compliqué et adoptons des solutions variées pouvant avoir un impact dès maintenant.

Nos bouteilles sont en PET, un plastique entièrement recyclable. Néanmoins, à l'échelle mondiale, une bouteille produite sur deux n'est toujours pas recyclée même si en Belgique, nous recyclons 87% de nos bouteilles en PET. Un grand défi demeure: prendre la mesure complète du potentiel du PET en tant que ressource réutilisable. Nestlé Waters intègre actuellement du PET recyclé (rPET) dans la conception de ses bouteilles au moment et là où c'est faisable. Nous allons d'ailleurs continuer à augmenter la proportion de rPET contenue dans nos bouteilles afin d'atteindre 35% de la production totale (50% pour la Belgique) à l'horizon 2025.

Enfin l'eau en bouteille produit de meilleurs résultats sur le plan environnemental que d'autres types de boissons conditionnées. Moins de 2,5 litres d'eau sont nécessaires à Nestlé Waters pour réaliser un litre de produit. Selon les informations fournies par le site waterfootprint.com, 300 litres d'eau environ sont nécessaires pour produire 1 litre de bière.

En outre, lors d'une catastrophe naturelle ou lors d'une indisponibilité temporaire des sources d'eau ou des systèmes de distribution, le rôle de l'eau en bouteille peut être important afin de fournir de l'eau de qualité aux consommateurs.