Il est de plus en plus évident que la durabilité doit occuper une place centrale dans notre mode de vie. Mais comment combiner une alimentation saine et écologiquement responsable? Une assiette durable devrait se composer de 50% de fruits et de légumes. La deuxième moitié devrait être constituée d’une majorité de céréales complètes, de protéines végétales et d’acides gras insaturés, éventuellement complétés par de petites quantités de protéines animales. C’est ce que révèle le récent Rapport de synthèse de la Commission EAT-Lancet. Plus d’infos dans cet outil.