Le documentaire Bottled Life

Le film Bottled Life est un documentaire suisse de 90 minutes sur les activités de Nestlé dans le secteur des eaux embouteillées.

Nestlé a été approché par les producteurs du film Bottled Life lorsque le film était en production pour donner son avis sur plusieurs sujets liés à ses activités d’eau en bouteille. La compagnie a alors décidé de ne pas entrer en matière, parce qu’elle avait l’impression que ce film serait produit de manière partiale et que le résultat serait une représentation injuste de Nestlé et de ses employés. En visionnant le film aujourd’hui, nous nous rendons malheureusement compte que cette impression était justifiée.

Le film Bottled Life prétend à tord que Nestlé épuise les ressources en eau. Nestlé Waters utilise 0,001% seulement du total des prélèvements d’eau douce dans le monde, tandis que les prélèvements de l'agriculture représentent 70% de ce total, ceux de l'industrie, 20% et ceux des ménages, 10%. Nous nous engageons pleinement à gérer l'eau de manière responsable et avons mis en place le Nestlé Commitment on Water Stewardship (gestion durable de la ressource en eau) afin de guider nos efforts. Nous réalisons des évaluations de toutes nos activités des eaux embouteillées afin d'estimer les impacts potentiels sur la disponibilité à long terme des ressources en eau. De plus, nous menons nos activités dans le strict respect des conditions énoncées dans nos permis d'utilisation de l'eau délivrés par les autorités publiques compétentes qui limitent la quantité d'eau que nous sommes autorisés à utiliser.

Le film oppose également l’eau embouteillée à l’eau du robinet. Cette opposition n’a pas lieu d’être. Notre secteur eaux embouteillées n’est pas en concurrence avec les approvisionnements en eau publique. L’eau en bouteille est plutôt en concurrence avec les autres boissons ; facile à transporter, elle apporte une commodité pour s’hydrater sainement à tous moments.

Le film suggère que la baisse de la nappe phréatique au Pakistan est due à Nestlé. C’est faux. Dans la région de Lahore, on dénombre environ 680 000 puits. La plupart d’entre eux sont utilisés pour l’agriculture, souvent sans contrôle des autorités. Notre usine de Sheikhupura exploite 2 puits pour ses activités d’eau en bouteille qui font l’objet d’un contrôle permanent et rigoureux et aucune incidence discernable sur la nappe phréatique n’a été constatée.

Le film énonce que Nestlé n’est pas prête à fournir de l’eau potable aux habitants aux alentours de notre usine à Sheikhupura (Pakistan). Là encore, c’est faux. Nous avons construit dans la région de Sheikhupura trois installations d'eau potable qui fournissent de l'eau propre à quelques 21 000 habitants des communautés avoisinantes, dont Bhatti Dilwan. Cinq autres installations identiques ont été construites près de l'usine Nestlé de Kabirwala (permettant de fournir ,au quotidien , de l’eau potable à environ 40 000 personnes) ; toutes sont mises à la disposition des communautés locales qui peuvent les utiliser.

Ces quelques exemples témoignent du manque d’objectivité du film. Nous sommes toujours ouverts au débat à condition qu’il reste objectif et nous permette de faire valoir nos positions et nos réalisations de façon claire.

Message de Peter Brabcek-Letmathe au sujet du film Bottled Life

Est-il vrai qu'il s'agit là du «mauvais film arrivant au mauvais moment» et que Nestlé a refusé de participer à ce documentaire?

Nestlé est ouvert au dialogue et participe volontiers aux projets objectifs qui nous permettent d'exprimer notre point de vue et d'expliquer nos activités de manière claire. Nestlé était convaincu que tel ne serait pas le cas avec le film Bottled Life. Nous n’avons rien à cacher. Nestlé est une entreprise responsable qui s'est engagée à respecter toutes les lois et réglementations en rapport avec ses activités, notamment celles relatives à l'usage de l'eau, à la communication aux consommateurs et aux codes de conduite des affaires.

Nestlé a-t-elle cessé de soutenir le programme d'approvisionnement en eau du camp de Kebribeyah en Ethiopie?

Le projet de canalisation de la vallée de Jarrar a été initié et mené par l’UNHCR en vue d’améliorer l’accès à l’eau des réfugiés du camp de Kebribeyah. Nestlé a non seulement été l’un des premiers donateurs de ce projet mais a également partagé ses connaissances techniques lors d’une visite du site en 2004. La seconde visite, prévue en 2005, a été annulée en raison de l’augmentation des problèmes de sécurité dans la région.

Comme l’explique la vidéo, l’UNHCR a rassemblé d’autres donateurs autour du projet, se fixant pour objectif final le transfert de la responsabilité de sa gestion aux autorités éthiopiennes. Aujourd’hui, le projet de canalisation fait partie du système d’eau potable de la vallée de Jarrar. En 2010, l’UNHCR a également financé l’extension du réseau électrique de la vallée de Jarrar, améliorant ainsi la capacité et la fiabilité du système d’eau potable.

Les activités de Nestlé dissuadent-elles les gouvernements d’investir dans les infrastructures d’approvisionnement en eau?

Non. L’eau embouteillée fait partie du marché des boissons conditionnées et n’est pas en concurrence avec les systèmes publics d’approvisionnement en eau. Comme tous les secteurs et les consommateurs, nous dépendons également de la sécurité des systèmes publics d’approvisionnement en eau. Nestlé Waters utilise parfois l’eau distribuée par les systèmes publics d’approvisionnement en eau. Nous adhérons donc aux politiques qui se montrent justes avec tous les utilisateurs d’eau et nous sommes favorables à la sécurisation et à l’utilisation durable de l’eau.

Nestlé contrôle-t-elle les ressources en eau?

Non. Nous ne consommons qu’une très faible quantité d’eau au regard de la totalité d’eau douce disponible : Nestlé utilise 0,003% du total des prélèvements d’eau douce dans le monde et la division Nestlé Waters en utilise 0,001%, contre 70% pour l’agriculture.

Les sociétés d’eau embouteillée paient-elles une somme dérisoire pour l'eau qu'elles utilisent et font-elles un bénéfice considérable en la vendant?

Non. L'eau embouteillée est une boisson conditionnée qui implique des coûts liés aux permis et aux licences d’exploitation, aux matières premières, à la production, à l'assurance qualité, à l’embouteillage, au stockage et à la distribution. Dans notre cas, nous investissons également dans de multiples actions de protection des ressources en eau. Bien que la structure détaillée des prix de nos produits soit confidentielle, il est possible de fournir une vue d'ensemble des coûts supportés par les boissons conditionnées: un tiers peut être attribué à l'eau et aux matières premières, un tiers à la production et un tiers à la distribution.

Nestlé était-elle responsable de la baisse du niveau de la nappe phréatique près du village de Bhatti Dilwan, au Pakistan, entraînant l'assèchement de nombreuses sources alentour ?

Non. Nestlé Waters s'est engagée à gérer de manière responsable les ressources en eau que nous exploitons à travers le monde. Par exemple, la fabrique de Sheikhupura, au Pakistan, proche du village de Bhatti Dilwan, exploite deux puits profonds pour son activité d'embouteillage. Ces deux puits sont équipés des instruments nécessaires pour surveiller en permanence les principaux paramètres hydrodynamiques (notamment le débit et le niveau de l'eau). Cette surveillance étroite nous permet d'identifier les risques et de prendre immédiatement des mesures pour les atténuer et éviter de porter atteinte à la nappe phréatique locale.

Dans la région de Lahore, la nappe phréatique est principalement utilisée pour l'irrigation par le secteur agricole, mais également à des fins industrielles et pour l'approvisionnement en eau des municipalités. A l’usine de Sheikhupura, Nestlé Waters exploite deux puits, tandis que 680 000 puits seraient exploités par d'autres utilisateurs de la nappe phréatique du bassin de l'Indus, dans la région de Lahore

Nestlé a-t-elle refusé à 200 habitants du village de Bhatti Dilwan au Pakistan l'accès à l'eau que Nestlé capte au moyen de ses puits en profondeur?

Non, nous voudrions rectifier cette affirmation. Les habitants du village en question (près de la fabrique de Sheikhupura) n'ont pas demandé à avoir accès au puits en profondeur que nous utilisons. Ils ont demandé de l'aide à la Société pour alimenter ce village en eau potable. Nestlé a aidé à construire trois installations d'eau potable qui contribuent à fournir de l'eau potable à une population d'environ 21 000 personnes dans la région de Sheikhupura, dont Bhatti Dilwan est l'un des nombreux villages. (La première de ces installations a été placée dans l'hôpital voisin, une autre dans une école proche de l'usine Nestlé et la plus récente a été construite en juillet 2014 dans la communauté de Bhatti Dilwan, près de notre usine.). Par ailleurs, Nestlé a fait construire de nouvelles salles de classe, des toilettes et des lavabos dans deux écoles secondaires (une pour les garçons et une pour les filles) à Bhatti Dhilwan.

Nestlé utilise-t-elle plus d'eau que le secteur agricole dans le Maine?

Non. Nestlé utilise une quantité d'eau bien inférieure à celle utilisée par les activités agricoles du Maine. La quantité d'eau utilisée par le centre de Poland Spring représente moins de 1% de la quantité totale des eaux souterraines utilisées chaque année dans le Maine par les industries, les systèmes publics d'approvisionnement en eau, l'agriculture, les stations de ski, entre autres usagers de l'eau.

Nestlé «achète-t-elle la paix» en accordant des subventions et en effectuant des dons aux associations et projets locaux?

Non. L'objectif de Nestlé est d’appliquer des principes de bon voisinage et d'offrir des avantages significatifs à chaque communauté à travers notre présence, et de créer de la valeur partagée dans un climat de confiance et de respect. Par le biais des parrainages, des dons et du bénévolat, nous soutenons des causes et des organisations qui sont importantes pour les communautés locales. Notre société crée de la valeur partagée en créant des emplois et en payant des impôts, en nous impliquant dans le développement locale et en diversifiant l'économie locale. Depuis des décennies, l'entreprise apporte son soutien auxcommunautés locales, dans le cadre de notre «Charte de bon voisinage» («Good Neighbour Policy»).

Nestlé essaye-t-elle de faire irruption dans Fryeburg en épuisant la ville par des actions en justice?

Non. Le conseil d'aménagement de Fryeburg (Fryeburg Planning Board) a approuvé la demande d'autorisation déposée par Nestlé Waters North America/Poland Spring pour ses installations de chargement, mais un petit groupe d'opposants a fait appel. Le tribunal du Maine a finalement confirmé la décision initiale du conseil d'aménagement d'approuver la station d'eau.

Les juristes de Nestlé rédigent-ils eux-mêmes, en coulisses, les règlements locaux relatifs au captage de l'eau?

 Non. Les règlements sont rédigés par les représentants et l'avocat de la ville et sont soumis à un processus d'examen public. Lors de ses réunions, le conseil reçoit les commentaires du public et des parties prenantes. Les commentaires de Poland Spring/Nestlé Waters North America sur les réglementations relatives à l'eau sont formulés de manière transparente et publique sur le registre, par le biais de cette procédure.

Est-il exact que les habitants de Shapleigh n'ont pas été consultés pour autoriser ou non Nestlé à prendre leur eau?

Non. Les habitants de Shapleigh ont pu décider en dernier ressort d'autoriser ou non Nestlé Waters North America ne serait-ce que dans la phase de recherche. A partir de début 2008, Poland Spring a organisé quatre réunions publiques d'information à la Shapleigh Memorial School pour répondre aux questions et expliquer comment le processus pourrait fonctionner sous contrôle local, et pour fournir des renseignements sur la nappe phréatique et sur l'entreprise de sorte que le public puisse réfléchir et décider d'autoriser ou non Poland Spring à faire des recherches sur le site appartenant à la municipalité.

Nestlé s'est-elle retiré de Shapleigh parce que le public lui a fait savoir qu'elle était indésirable ou parce que le pompage de l'eau de Shapleigh n'était pas rentable?

Non. Nestlé Waters North America développe une gestion des ressources en eau appropriée, en respectant la réglementation et en employant des méthodes scientifiques éprouvées. Ces ressources en eau sont nécessaires à la santé et à la croissance de l'entreprise et notre utilisation d'eau souterraine, quel que soit le site, ne porte pas préjudice à la viabilité de la nappe phréatique. Nos projets de captage d'eau ne dépendent pas du caractère contraignant ou tolérant des réglementations locales, ni de la commodité du site en termes de logistique, mais plutôt de la présence d'eau de source de haute qualité, qui varie selon la géologie régionale. En réalité, Poland Spring a décidé de ne pas donner suite au projet de Shapleigh, car la quantité d'eau disponible était insuffisante pour assurer le développement d'une source.

L'eau embouteillée n'est-elle qu'un exemple de marketing efficace?

Non. Les origines de l'eau embouteillée remontent aux premières civilisations et la mode du thermalisme est apparue en Europe et aux Etats-Unis bien avant l'invention même du marketing. En effet, certaines marques de Nestlé Waters existent depuis plus de cent ans: Perrier est embouteillée depuis 1863, Poland Spring depuis 1845 et Sao Lourenco depuis 1890. L'eau embouteillée a toujours sa place dans la société actuelle où les modes de vie comportent de plus en plus de déplacements: les consommateurs choisissent d'acheter des bouteilles d’eau parce qu'ils apprécient qu'elles soient faciles à transporter et pratiques, que leur goût soit stable, qu'elles ne contiennent pas de calories et qu'elles bénéficient de la garantie de qualité de Nestlé. Pour donner aux consommateurs les moyens d'exercer leur droit de faire des choix éclairés et faisant la promotion d'habitudes alimentaires plus saines, Nestlé Waters prône une communication responsable et fiable sur nos produits. Le secteur dans lequel nous opérons étant très concurrentiel, nous devons commercialiser nos produits de manière à différencier nos marques de celles de nos concurrents. La communication avec le consommateur permet également de l’informer sur les bienfaits de la consommation d’eau en le sensiblisant à une hydratation saine mais aussi à la naturalité , au goût unique de nos nombreuses eaux ainsi qu’ à l’importance du recyclage.

Nestlé Waters profite-t-elle de cadres réglementaires tolérants dans les pays où elle exerce ses activités?

Non. Nestlé Waters exerce ses activités en conformité avec les Principes de conduite des affaires du groupe Nestlé qui guident notre façon de travailler, en respect des consommateurs, des défenseurs des droits de l'homme, nos collaborateurs, nos fournisseurs et notre environnement, entre autres. Notre entreprise se conforme également à toutes les lois et réglementations locales relatives à nos activités. Par ailleurs, Nestlé Waters respecte les normes et directives internes strictes en matière de gestion et de protection des ressources en eau, afin de garantir la viabilité à long terme des ressources en eau que nous exploitons.