Que fait Nestlé pour améliorer l'approvisionnement de l'huile de palme ?

Les pratiques telles que celles épinglées dans le rapport d'Amnesty International n'ont pas leur place dans notre chaîne d'approvisionnement. Nestlé s'est très largement impliquée dans la rédaction du rapport et a notamment fourni des informations détaillées sur ses relations avec Wilmar, fournisseur d'huile de palme, ainsi que sur les actions que nous avons engagées pour résoudre les problèmes ayant trait aux droits de l'homme et des travailleurs dans le secteur. Nous mènerons une enquête, en collaboration avec nos fournisseurs, à propos de ces allégations portant sur nos achats d'huile de palme.

Wilmar fournit environ 10% de toute l'huile de palme entrant dans la fabrication de nos produits. Nous collaborons étroitement avec cette société pour améliorer la traçabilité. À l'heure actuelle, pour 83% du volume que nous achetons, la traçabilité est assurée jusqu'à l'huilerie d'origine alors que nous pouvons remonter jusqu'à la plantation pour 11% de nos achats. Cette traçabilité ne concerne pas encore les plantations ciblées par les allégations du rapport d'Amnesty International.

Nous collaborons depuis six ans avec des partenaires, parmi lesquels The Forest Trust, aux fins d'améliorer la transparence, la traçabilité et la conduite des fournisseurs dans l'industrie de l'huile de palme. Nous avons mis en place des processus là où il existe des risques de violation des droits de l'homme dans notre chaîne d'approvisionnement et nous prenons des mesures pour y remédier. Si nos fournisseurs ne respectent pas les clauses de notre Code de conduite, et notamment les droits des travailleurs, nous suspendrons nos relations commerciales avec eux.

Étant donné le caractère complexe de l'industrie de l'huile de palme et les quelque quatre millions de personnes que celle-ci emploie dans l'Asie du Sud-Est, les progrès en matière de violation de droits de l'homme et du travail reposent sur les efforts conjugués de l'industrie dans son ensemble. Nous continuerons à jouer un rôle actif aux côtés des autres protagonistes.

Lire notre réponse complète au rapport d'Amnesty