Nestlé redéfinit les notions de congé parental et offre plus de jours de congé aux nouveaux parents, quel que soit leur genre

Back to Press releases

A partir du 1er janvier 2021, le congé de paternité en Belgique passera de 10 à 15 jours. Si cette évolution est accueillie à bras ouverts par les futurs parents, Nestlé a déjà fait évoluer considérablement sa politique de congé de naissance mondialement il y a juste un an, et ce en vue de soutenir concrètement ses collaborateurs lorsqu’ils accueillent leur enfant. Et ce pour tous les parents, peu importe leur genre et leur statut.

Face à l’arrivée d’un bébé, la plupart des parents découvrent souvent cet heureux mélange de joie et d'épuisement, d'insomnie et d'excitation. Tous cependant ne vivent pas les premières semaines de la même manière et certains ne peuvent pas s'absenter complètement de leur travail. Avec l’impression de rater une occasion unique de nouer des liens avec leur enfant et / ou d’aider au mieux leur partenaire. Chez Nestlé, améliorer et harmoniser au mieux l’offre d’un temps précieux pour chacun des parents était une évidence.

Même si le congé pour les co-parents augmentera encore en Belgique et passera à 20 jours en janvier 2023, Nestlé n’a pas attendu ces changements et a mis en place, depuis janvier 2020, une politique de congé parental encore plus extensive et qui s’applique à ses 291.000 employés dans le monde. Cette politique soutient tous les types de famille et met en lumière le rôle de parent, sans s’occuper des questions de genre. Les parents qui adoptent ou accueillent un enfant peuvent bénéficier des mêmes avantages que les autres familles. Idem pour les parents de même sexe.

Le programme offre ainsi :

  • 18 semaines rémunérées par Nestlé* pour le premier parent référent/titulaire, quel que soit son genre. A l’heure actuelle, la norme en Belgique est de 15 semaines, à charge de la mutuelle, et ce uniquement pour les femmes. Chez Nestlé, cette personne peut par exemple être le parent biologique ou adoptif, un partenaire déclaré, le tuteur légal de l’enfant, etc.
  • 4 semaines entièrement rémunérées par Nestlé* pour chaque second parent référent/titulaire (contre 15 jours officiels à partir du 1er janvier 2021).

*Nestlé rémunère ses employés au-delà du congé légal.

Un an après le lancement de cette nouvelle politique en Belgique et au Luxembourg, l’un des tous premiers marchés où Nestlé a concrétisé ces nouveaux standards, l’entreprise se dit extrêmement satisfaite. Olivier Blanc, responsable des ressources humaines de Nestlé Belgique et Luxembourg : « Chaque famille est unique et nous sommes très fiers de cette approche qui célèbre la diversité et donne les mêmes droits aux familles biologiques, aux familles adoptives, aux parents seuls et aux partenaires de même sexe. Le soutien au développement sain des nourrissons est une valeur fondamentale de notre entreprise depuis sa création. Cette politique d’aide aux parents est une partie importante de nos efforts pour offrir aux enfants le meilleur départ possible dans la vie, en permettant aux parents de passer plus de temps avec leur nouveau-né. »

30 personnes (21 femmes et 9 hommes) ont déjà bénéficié de ces mesures chez Nestlé en Belgique et au Luxembourg en 2020. Du temps particulièrement apprécié au cours de cette année difficile - rythmée par le télétravail et la fermeture des écoles et des crèches - durant laquelle certains parents ont peiné à trouver un équilibre entre l’énergie consacrée à leurs enfants et à leur travail.